Créer une arborescence idéale pour un site web performant

Créer une arborescence idéale pour un site web performant

« Devenir arbre », voici l’interprétation étymologique du terme latin arborescens. Ce qui nous donne un très joli mot en français, l’arborescence, évoquant de multiples branches qui se ramifient à partir d’un tronc commun. Utilisé de longue date en informatique pour le stockage des données, il est aussi devenu très populaire sur le web. Créer une arborescence idéale ou architecture, plan ou squelette, conditionne la structure et l’organisation d’un site internet. L’importance de l’optimiser tient à son utilité en matière de notoriété sur le web. Comment créer une arborescence parfaite pour son site ?

De l’importance de l’arborescence

L’arborescence remplit plusieurs rôles concourant au succès d’un site web. Elle est la garante d’une structure de l’information claire et organisée. La lisibilité des contenus et des messages en dépend directement. Mais une architecture performante, c’est aussi l’assurance d’une navigation fluide et ergonomique. Les internautes apprécient la vitesse et l’efficacité. Leur engagement tient, notamment, à la satisfaction d’avoir trouvé ce qu’ils cherchaient facilement. Ce sont aussi les dieux du référencement qui nous dictent le caractère essentiel d’une arborescence parfaite. Plus le maillage interne d’un site web est efficace, plus il s’inscrira dans le top des résultats de recherche de Google.

Créer une arborescence idéale : Les essentiels

Organiser le contenu du site

Première étape pour définir la structure de votre site : inventorier le contenu. Définissez les informations, textes et images, qui doivent y apparaître. Classez vos contenus en rubriques, identifiez les messages prioritaires, faites des liens entre les thématiques. Recenser les mots-clés vous aidera aussi à structurer et prioriser vos informations.

Réaliser une carte mentale

La carte mentale est un excellent outil pour traduire visuellement votre réflexion et établir les prémices de votre arborescence. Vous pouvez réaliser ce schéma sur papier ou vous aider d’une application web comme Balsamiq. Cet exercice représente l’opportunité de prévisualiser l’organisation de votre site pour favoriser une architecture performante. C’est aussi le moment de penser à diverses options comme ranger par silo, opter pour un menu vertical, ou créer la surprise par un angle original.

Tester les itinéraires

Ensuite, c’est un travail d’imagination qui vous attend. Pensez aux attentes des visiteurs qui atterriront sur votre site web. Catégorisez vos personas par types de profil et identifiez les cas de figure principaux. Testez les itinéraires à leur disposition, dans votre architecture, pour atteindre leur but. Le chemin est rapide, intuitif, logique ? C’est gagné ! Dans le même ordre d’idées, réfléchissez déjà à vos tunnels de conversion. Votre arborescence doit amener votre public-cible à effectuer les actions attendues – achat, inscription, demande d’information, etc….

Rénover une arborescence

Créer une arborescence à partir de zéro correspond à une situation idéale. Mais, en réalité, ce travail d’optimisation se fait souvent sur une structure existante, lors d’une refonte de site. Mettre à jour une arborescence est une démarche nécessaire en terme d’efficacité. Comportant cependant quelques risques, c’est un processus à aborder avec prudence.

Faire le point

Avant d’opérer la mise à jour, faites le point sur vos activités, votre marque, vos objectifs. C’est le moment d’évaluer votre site web pour voir s’il entre toujours en cohérence avec vos enjeux actuels. Dans le cas contraire, envisagez de modifier les contenus et la structure.

Identifier les pages populaires

Assurez-vous de vous inscrire dans une démarche d’amélioration et non l’inverse. Il ne s’agit pas de supprimer des éléments positifs de votre site. Des applications existent sur le web pour réaliser une heatmap, en français, une « carte de chaleur ». Cet outil vous permet d’analyser le succès de vos pages et les comportements de vos visiteurs sur votre site.

Le grand nettoyage

Simplifier, faciliter, élaguer, voici des termes à garder en tête au cours du remaniement de votre arborescence. Plus elle est logique, épurée et intuitive, mieux vos visiteurs s’y retrouveront. Vous pouvez donc supprimer certains contenus ou même des pages devenues superflues. Point d’attention : pour éviter de perdre du trafic, redirigez les URL des contenus supprimés vers une page d’atterrissage. Vous récupérez ainsi vos visiteurs au passage pour les emmener où vous le souhaitez.

Des questions ? Consultez WebMarketing Consulting pour un accompagnement professionnel à la création ou à l’évolution de votre arborescence.