Page 404

Les mystères de la page 404

En tant qu’internaute, vous avez assurément déjà rencontré la fameuse page 404. Synonyme d’impasse virtuelle, elle se met en travers de votre chemin et vous signale que vous vous êtes perdu sur le web. En webmarketing, elle représente une menace, tant pour l’expérience utilisateur qu’en termes de référencement. Quelles sont les principes technologiques en jeu, comment l’éviter ou, à défaut, la transformer en opportunité ? Voici toutes les ficelles de la page 404.

Qu’est-ce que la page 404 ?

L’erreur 404 est une page web qui s’affiche sur votre navigateur lorsque l’url encodée n’existe pas ou que le lien sollicité est rompu. Le numéro 404 provient de la liste des codes du protocole http. Quelles sont les causes de ce défaut de navigation ? Elles sont multiples : l’url peut avoir été mal encodée, la page recherchée déplacée ou supprimée, le lien incorrectement libellé ou la destination modifiée.

La page 404, ça existe encore ?!

L’erreur 404 se manifeste moins souvent qu’aux débuts d’internet. Aujourd’hui, la technologie a évolué de façon spectaculaire et l’importance d’un maillage de qualité est évidente. Néanmoins, le message « erreur 404 » se produit encore de temps en temps. Les webmasters s’attachent à éviter, au maximum, la survenue de ces culs de sac virtuels.

L’impact du lien rompu

La page 404 n’est pas un phénomène anodin du point de vue du webmarketing. Elle est d’ailleurs traquée, de façon systématique, par les gestionnaires de sites web. L’impact de ce message d’erreur s’inscrit sur deux axes : l’expérience utilisateur et le référencement naturel.

Quand l’internaute est confronté à une impasse pendant sa visite, un phénomène de rupture dans son expérience utilisateur se produit. Il risque alors de quitter votre site et de rebondir vers d’autres pages. Le visiteur peut aussi se lasser d’un message d’erreur et considérer que votre site n’est pas performant, ce qui ternit votre image de marque.

Du côté du SEO, la page 404 n’a pas bonne presse non plus. Les moteurs de recherche ont tendance à considérer les liens brisés comme témoins d’un site défaillant.

Comment limiter le risque d’apparition de pages 404 sur votre site web ?

Pour optimiser l’expérience de vos visiteurs et protéger votre performance SEO, il est donc essentiel de repérer et de restaurer les liens qui dysfonctionnent. Comment procéder ? Il existe des logiciels qui analysent les liens cassés. Ils ont cependant leurs limites, notamment parce qu’ils ne traitent que les liens internes. Vous pouvez également analyser l’historique du trafic de vos visiteurs afin de relier les erreurs aux pages consultées. En effectuant une maintenance régulière de votre site web et en réparant les liens défectueux, vous vous assurez que votre outil reste performant.

Transformer l’erreur en opportunité

Malgré votre attention à la qualité de votre site, il peut arriver qu’une page 404 s’y affiche malgré tout, de temps à autre. Pourquoi ne pas transformer cette déconvenue en opportunité ?

Saisissez-vous de cet espace visuel impromptu pour surprendre votre visiteur. Osez la touche d’humour. Cette situation d’impasse s’y prête particulièrement. Vous pouvez également exploiter cette page inattendue pour renforcer votre image. Intégrez-y une mise en page conforme à votre identité visuelle et mettant votre marque en valeur. Via une illustration attractive et agréable, ramenez l’utilisateur vers d’autres pages de votre site en proposant différents liens cliquables.

erreur 404
Exemple d’une page 404

Vous souhaitez être accompagné par un professionnel pour renforcer la performance de votre maillage interne et externe ? WebMarketing Consulting met son expertise à votre service pour assurer le succès de vos outils du web.